Les services de sécurité mènent une vaste opération de contrôle Fin de «la récréation» pour la mafia des plages?

0
487

D’importantes quantités de matériels destinés à la location au public de manière illicite ont été saisies et plusieurs individus ont été arrêtés dans des opérations distinctes, menées dans plusieurs wilayas côtières, par la police et les gendarmes. La traque va durer tout l’été.

Une vaste opération coup de poing est en cours sur le littoral. Une lutte sans merci est lancée, ces derniers jours, contre les squatteurs qui continuent d’envahir clandestinement les plages publiques et imposent leurs prix aux estivants.

Les descentes sont fréquemment effectuées par les services de sécurité. La dernière en date s’est soldée par «l’éradication de 29 parkings anarchiques au niveau des plages de l’Algérois et la saisie de 26 armes blanches, 976 chaises,
436 parasols et plus de 250 tables,» affirme le dernier communiqué de la Dgsn. Ce corps constitué a, pour rappel, élaboré un plan spécial afin d’assurer la sécurité des citoyens et protéger les biens au niveau de 14 wilayas côtières. Il est représenté par la mise en place de 80 commissariats de police afin de sécuriser 102 plages de l’Algérois.


Le plan sécuritaire dédié à la «sécurisation» des personnes et des biens privés et publics, prévoit des patrouilles quotidiennes au niveau des plages, des lieux publics et des places contiguës aux plages, ainsi que des points qui accueillent des manifestations, lesquelles sont connues pour une grande affluence des citoyens et les familles, durant la saison estivale. De même, la gendarmerie est impliquée dans la lutte contre cette mafia qui «privatise» des plages publiques et obligent le citoyen de payer un parasol à plus de 1000 dinars, ou même le parking à 200 DA. Dans le cadre des affaires liées à l’occupation des plages, sans autorisation des APC, ses unités d’intervention ont, lors des dernières 48 heures, saisi 570 chaises, 481 tentes de plage, 280 parasols et 62 tables, à la wilayas de Boumerdès.


La Gendarmerie nationale a traité entre le 17 juin et les mois de juillet, pas moins de 97 affaires dont 57 sont liées au détournement de parkings à Alger, Béjaïa, Boumerdes, Oran, Ain Témouchent, Chlef et Tipaza. C’est ce qu’a révélé le chargé de la communication de la Gendarmerie nationale, le lieutenant-colonel Abdelkader Beziou. Les gendarmes ont, selon le même responsable, «établi des PV et arrêté 60 individus qui ont, été présentés devant les juridictions compétentes». Dans le cadre du traitement de affaires liées à l’exploitation illégale des plages, la GN a procédé à la saisie de 4232 chaises, 47 tentes de plage, 1581 parasols et 1160 tables, dans l’ensemble organisé de plusieurs opérations menées au sein des wilayas côtières.


Le nombre de saisies en dit long sur l’étendue de ce phénomène, qui prive les estivants de profiter d’un peu de fraîcheur de la mer, en ces temps de canicule. Même ceux munis de leurs propres kits «parasols-tables-chaises» ne sont pas épargnés. Ils sont tout bonnement invités à les installer loin des premiers rangs, squattés. Selon des témoignages recueillis auprès de nombreux estivants, qui se sont adressés à notre rédaction, les choses reprennent de plus belle et la mafia des plages «joue au chat et à la souris» avec les services de sécurité. C’est pour cette raison que la traque va durer tout l’été.

lexpressiondz / Mohamed AMROUNI

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here