L’héritière de « Le Pen » et « Zemmour » Marion Maréchal s’attaque violement à l’Algérie pour faire le buzz (Vidéo)

0
602

Saisissant l’occasion d’un discours à l’occasion de la fête nationale française du 14 juillet, Marion Maréchal Le Pen, très éclipsée de la politique française, s’est attaquée à l’Algérie gratuitement pour faire le buzz et pour revenir surtout sur la scène politique après avoir renoncé à la politique. Elle reproche au gouvernement algérien d’avoir réagi à la mort tragique du jeune Nahel à Nanterre, en région parisienne, par le biais du ministère algérien des Affaires étrangères. Le gouvernement algérien avait exprimé son choc et sa consternation face à cette disparition brutale et tragique.

Marion Maréchal a eu des propos très graves en déclarant que 42 % des Algériens n’ont aucune activité en France et qu’ils représentent la première nationalité étrangère en prison. Avant d’ajouter avec mépris « Nous ne sommes pas la garderie de l’Algérie. Il est plus que temps de mettre fin au régime de faveur franco-algérien sur l’immigration. » faisant allusion à l’accord de 1968 sur l’immigration algérienne. Les propos de cette héritière de la famille Le Pen, non élue qui a déjà manifesté son inexpérience en politique et qui surfe sur la vague de l’extrême droite pour s’affirmer sur la scène médiatique, ont provoqué une réaction indignée de nombreux internautes.

Certains internautes comme la Journaliste Houyem Menager appellent directement à des poursuites judiciaires.

Houyem MENAGER sur Twitter : « Prière de me laisser les numéros de tél ou adresse, ou site web des avocats algériens que vous connaissez en France, on va lui apprendre à cette extrêmiste comment TOURNER sa langue 7FOİS dans sa bouche avant de PRONONCER le mot #ALGÉRIEN ou #ALGÉRIE » / Twitter

Pour Rappel, Marion Maréchal est la petite fille de Jean-Marie Le Pen, et la nièce de Marine Le Pen. Après avoir quitté en 2019 le Front national, devenu Rassemblement national, elle soutient la candidature d’Éric Zemmour à l’élection présidentielle de 2022 et devient vice-présidente du parti fondé par celui-ci, Reconquête.

Amir Hani / Dia-algerie

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here