Libération d’un Algérien détenu pendant 20 ans à Guantanamo

0
883

Par Belga / Rtbf

Sufiyan Barhoumi (48), un Algérien accusé d’avoir entraîné des terroristes d’Al-Qaïda et détenu à Guantanamo Bay depuis 2002, a été relâché et renvoyé chez lui à Alger, samedi.

Sa libération, sur la table depuis six ans, a été acceptée en février, a déclaré le ministère de la Défense américain dans un communiqué, indiquant que le gouvernement algérien avait fourni des « garanties de sécurité » sans les préciser.

L’individu avait été capturé par l’armée américaine au Pakistan. Selon des documents datés de 2004 et révélés par WikiLeaks, il était suspecté d’avoir entraîné des hommes pour Al-Qaïda et d’être un proche du commandement de l’organisation terroriste.

Mais M. Barhoumi n’a jamais bénéficié d’un procès. Désespéré par sa situation, il avait indiqué en 2012 qu’il était prêt à plaider coupable à n’importe quel chef d’accusation afin d’être correctement jugé et d’être condamné à une peine de prison clairement définie, ce qui n’a jamais été accepté par les autorités américaines.

L’administration pénitentiaire avait recommandé sa libération en 2016, indiquant qu’il n’était finalement pas lié à Al-Qaïda ni aux talibans. Cependant, le ministre de la Défense d’alors, Ashton Carter, avait récusé cet avis et décidé de garder M. Barhoumi derrière les barreaux.

Trente-sept personnes sont encore détenues dans la prison de Guantanamo. Sufiyan Barhoumi est le deuxième prisonnier libéré depuis un mois, après Mohammed al-Qahtani le 7 mars, lui aussi détenu pendant 20 ans.

Par Belga / Rtbf

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here