L’importation des smartphones et des outils électroniques surtaxée

0
304

Les Algériens croulent sous les taxes. À la hausse généralisée des prix des produits de large consommation s’ajoutent les taxes et les droits de douanes sur les produits informatiques et électroniques importés.

Dans une correspondance adressée à l’inspecteur principal des colis postaux, les services du ministère des Finances ont dévoilé les taux cumulés de droits et taxes appliqués aux smartphones, les tablettes et plusieurs produits électroniques.

Selon cette grille, les smartphones, les tablettes et les téléviseurs sont soumis à une taxe de 133.05 %, alors que les disques durs, les batteries de smartphones, adaptateurs USB et la carte mère sont soumis à une taxe de 60,22%.

Les barettes RAM, les claviers, les chargeurs et les écrans d’ordinateurs sont soumis à une taxe de 29,87%.

Plusieurs autres produits surtaxés

Plusieurs autres produits sont inclus dans la liste. On notera que les fruits comme les ananas et raisins frais taxés respectivement à 297,64% et 108%. Les compléments alimentaires (96,63%). Les montres, montres de poches, montres similaires et bracelets de montres sont taxés à 60,22%.

La liste comprend également les produtis de maqillages (rouge à lèvre, mascara, crayons pour soursils, autres produits de maquillages pour les yeux, pudres et vernis à ongles, fonds de teint), sont taxés à 60,22%. Les shampoings, les crèmes de beauté et les préparations pour bronzage sont taxés à 60,22%.

Les crèmes et mousses à raser, les pates dentifrice et les parfums et eau de toilettes sont soumis à une taxe de 96,64%. Les lentilles de contact et solution pour verres de contact (60,22%).

Les costumes, pantalons, manteaux, shorts, anoraks, culottes…, les robes, jupons, les chaussures, les chaussures sport, les sandales et sandalette, sont taxés à 60,22%.

Algerie-eco

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here