Lutte contre les feux de forêts: l’Algérie compte affréter 6 avions bombardiers d’eau cet été

0
587

L’Algérie compte affréter, pour cet été, 6 avions bombardiers d’eau afin de renforcer ses capacités de lutte contre les feux de forêts par voie aérienne, a indiqué lundi à Alger, une responsable de la Direction générale des forêts (DGF).

Ces avions seront affrétés « pour les mois de juillet et août prochains », qui représentent la période la plus « dure » en termes d’incendies de forêts, a précisé la directrice de la protection de la flore et de la faune de la DGF, Ilhem Kabouya, lors du 1er séminaire algéro-canadien sur la lutte contre les feux de forêts par des moyens aériens, organisé par le Conseil de développement Canada-Algérie (CDCA).

Sur les 6 appareils qui seront affrétés, quatre sont dotés d’une capacité de 3.000 litres, alors que les deux autres sont d’une capacité de 6.000 litres, a-t-elle détaillé.

Présentant le dispositif de lutte contre les feux de forêts pour l’année en cours, le responsable de la DGF a annoncé, également, « l’acquisition de 80 nouveaux véhicules » pour le renforcement des colonnes mobiles, notamment dans les wilayas de l’Est « qui ont connu le plus d’incendies au cours des dernières années », explique Mme Kabouya.

Cela en plus de renforcer les moyens mobiles déployés dans la région Nord-ouest du pays, comme Oran et Aïn Temouchent, en prévision de la tenue des Jeux méditerranéens (du 25 juin au 6 juillet 2022 à Oran).

Une enveloppe financière de 3,9 milliards de dinars

Selon Mme Kabouya, la DGF a bénéficié d’une enveloppe financière de 3,9 milliards de dinars, cette année, afin d’améliorer le dispositif de lutte contre les incendies.

Ce financement a permis, entre autre, à la modernisation de la salle des opérations et de suivi des incendies.

De plus, une nouvelle stratégie de prévention et de lutte contre les feux de forêts, a été tracée, comprenant, notamment un plan de communication élaboré par l’Institut nationale de la vulgarisation agricole (INVA) à l’adresse des agriculteurs, des populations vivant à proximité des massifs forestiers et du grand public, avec des messages différents en fonction de chaque cible.

Cette campagne de sensibilisation sera lancée avec comme slogan « Ma t’khelouhache tetahrak » (Ne la laisser pas bruler) qui sera précédée par la formation des 40 chargés de communication des 40 wilayas à incendies, a-t-elle souligné.

l-info

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here