MASCARA Démantèlement d’un réseau de charlatans

0
279

Agissant suite à une plainte déposée par une dame victime d’une escroquerie dans la commune de Sidi-Boubekeur (Saïda), les éléments de la police judiciaire, qui ont aussitôt diligenté une enquête, ont réussi à identifier les auteurs des « tours de magie ».
Il s’agit, apprend-on, de trois individus âgés entre 25 et 65 ans, originaires de la wilaya voisine Mascara, prétendant être des « saints-divins » de la zaouia de Cheikh-Tedjani-Belkébir.

Ces faux sacrés religieux n’ont pas trouvé mieux pour escroquer des naïfs, pour leur soutirer de l’argent, que de leur proposer qu’en contrepartie de l’argent qu’ils «soutirent» à leurs clients, ils leur remettent un morceau de tissu où ils découvriront plus tard leur don multiplié par trois.


Et c’est d’ailleurs ce qui est arrivé à la victime qui a déposé plainte. Cette dernière a remis ses boucles d’oreilles à l’un d’eux dans un magasin où le marchandage s’est effectué, pour avoir plus de boucles d’oreilles. Mais une fois chez elle, la naïve découvrit des bonbons enveloppés dans le bout du tissu qu’il lui a remis.


Les policiers donc, munis d’un portrait-robot, se sont déplacés à Mascara pour l’extension de leurs investigations, où les trois escrocs-charlatans ont été identifiés dont un a été arrêté et les deux autres ont pris la poudre d’escampette, a-t-on encore appris.

B. Henine / lesoirdalgerie

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here