Mondial 2022: l’Egypte refuse d’abdiquer, l’EFA saisit le TAS

0
1890

Alors que la FIFA a récemment procédé au tirage au sort des phases de groupe de la coupe du monde 2022, l’Egypte continue de croire à une participation au mondial qatari. La Fédération égyptienne a annoncé saisir le TAS pour réclamer son droit.

La Fédération égyptienne de football intensifie ses plaintes contre le Sénégal depuis l’élimination des Pharaons en barrage de la coupe du monde 2022. L’EFA a énuméré plusieurs infractions dont les insultes racistes à l’encontre de son capitaine Mohamed Salah et de la délégation. L’instance espère par cette décision amener la FIFA à faire rejouer la rencontre ou au pire des cas exclure le Sénégal de la compétition.

Et malgré la récente sortie du président de la FIFA, Gianni Infantino, qui a adressé ses félicitations aux sénégalais pour leur qualification et dernièrement le tirage au sort des phases de groupe effectué vendredi dernier à Doha, les autorités égyptiennes refusent d’abdiquer. Selon le dernier écho venant de la presse locale, l’EFA (Fédération égyptienne de football) a saisi le tribunal arbitral du sport (TAS) pour avoir gain de cause.

Selon les médias cairotes, le président de l’EFA, Gamal Allam, a reçu un courrier de la part du président de la Fédération sénégalaise de football l’informant que l’instance sénégalaise a reçu une convocation de la FIFA pour enquêter sur les événements survenus lors du match Égypte-Sénégal. Une information non négligeable selon le boss de l’EFA qui compte s’appuyer dessus pour faire rejouer le match entre les Pharaons et les Lions de la Téranga, à huit mois du début de la coupe du monde.

«Ce qui augmente notre confiance, c’est qu’il reste 8 mois avant la Coupe du monde, nous pourrons rejouer le match en juin prochain avec les matchs barrages restants sur certains continents. Nous n’abandonnerons pas. Nous allons même passer devant le Tribunal arbitral du sport (TAS).  Nous ne réclamons que le droit. Nous adhérerons à cette demande et nous ne désespérerons jamais. Nous aurions pu nous qualifier pour la Coupe du monde parce que nous sommes les meilleurs, et nous avions une grande confiance pendant ces barrages», a déclaré le Président de la Fédération Egyptienne de Football.

«Le match retour, nous avons mieux joué que le match aller, et les joueurs avaient une grande détermination et voulaient se qualifier. Nous n’avons toujours pas utilisé tous les moyens pour revendiquer nos droits mais cette fois-ci, ça sera le cas», a-t-il conclu. Affaire à suivre………………

beninwebtv

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here