Nasri règle ses comptes avec Deschamps: « Je ne l’aimerais jamais »

0
792

Alors qu’il faisait partie des meilleurs joueurs français de sa génération, Samir Nasri n’a jamais eu la chance de disputer la Coupe du Monde. Raymond Domenech et Didier Deschamps n’ont pas daigné le convoquer lorsqu’il était international. C’était son destin et jusqu’à aujourd’hui il ne parvient pas à le digérer.

« Mon absence en 2014 m’a dégouté de l’équipe de France »

Lors d’une émission sur Canal+, l’ancien marseillais a indiqué qu’il en voulait à Deschamps pour l’avoir snobé pour l’édition 2014, a rapporté le site Football 365. « 2014, il m’a achevé en ne m’appelant pas et je me suis dit que je n’ai plus besoin de l’équipe de France. Ça m’a dégouté », a-t-il lâché.

Nasri estime que cette mise à l’écart était terriblement injuste: « Mon but et mon rêve était de jouer la Coupe du Monde. En plus, tu m’enlèves pour mettre Grenier et Cabella? Je ne suis pas d’accord. Ça m’a fait très mal, même jusqu’à aujourd’hui. »

« Le Brésil c’est le pays du football, et je m’y voyais déjà. Je devais y être, et quand j’ai vu la liste ça m’a fait très mal », a-t-il ajouté avec beaucoup d’amertume.

Nasri toujours furieux contre Deschamps

Nasri n’a pas pardonné à Deschamps. Pire, avec l’actuel sélectionneur ils ne se sont plus jamais parlé. « On n’a plus jamais parlé oui ». Il lui reconnait tout de même quelques qualités: « Deschamps, je ne l’ai jamais aimé et je ne l’aimerai jamais. Mais, il sait se remettre en question. Il ne reste campé sur sa position ».

Nasri l’a aussi raconté la fois où il était en vacances à l’été 2010 et qu’il a appris le scandale de Knysna à la Coupe du Monde 2010: « Avec Knysna, le sourire est revenu. On s’est tous assis avec le popcorn. J’ai dit wahouh, heureusement que c’est une bénédiction de ne pas avoir été. Mais avec le recul, c’est quand même un regret de ne pas avoir joué une Coupe du monde ».

Deschamps répond a Zidane: “la place (coach des Bleus) n’est pas libre”

Dans un entretien accordé au Parisien, le sélectionneur de l’équipe de France Didier Deschamps a réagi aux déclarations de Zinédine Zidane, qui postule a sa succession a la tête de l’équipe de France.

Didier Deschamps est clair: le sujet de son remplacement n’est pas encore sur la table, a rapporté RMC Sport citant le Parisien. Interrogé dans un entretien accordé au Parisien sur les propos de Zinédine Zidane, qui se pose lui-même en candidat a la succession de “DD” a la tête des Bleus, l’actuel sélectionneur de l’équipe de France a tenu a dire ce qu’il pensait de ces déclarations qui peuvent venir semer le trouble au sein du groupe.

“J’ai toujours placé l’équipe de France au-dessus de moi, au-dessus de tout, assure-t-il. Aujourd’hui, la place n’est pas libre puisque je l’occupe avec mon staff. Après, chacun a la liberté de dire ce qu’il veut et comme il le veut. Sur moi, ça n’a aucun impact.”

“Tout ce qui peut aller a l’encontre de cet objectif commun n’est pas forcément une bonne chose”

En revanche, cela peut en avoir un sur les joueurs, ce que ne goûte pas trop le coach des Bleus a quelques mois de la Coupe du monde au Qatar. “L’intérêt, aujourd’hui, pour les joueurs et l’ensemble de la sélection, c’est d’être performant a la Coupe du monde. Tout ce qui peut aller a l’encontre de cet objectif commun n’est pas forcément une bonne chose.”

Une manière, peut-être, de recadrer “Zizou” et les potentiels autres candidats au poste. Le débat devra s’ouvrir après le Mondial, si Deschamps n’est pas prolongé, mais pas avant.

Echoroukonline

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here