Natation : Championnat d’Afrique Tunis-2022 Jaouad Syoud s’illustre avec 9 médailles

0
127

Le nageur algérien Jaouad Syoud s’est illustré au championnat d’Afrique de natation qui s’est déroulé à Tunis, en décrochant près d’une dizaine de médailles, dont cinq en or, à une journée de la fin de la compétition. Mardi, lors de la 4e journée, Syoud a remporté deux médailles d’or sur 400 m quatre nages (4:22.08) et sur 50 m brasse (28.00), portant son total personnel à neuf médailles lors de ces joutes (5 or, 4 argent).

Ce qui a permis à l’Algérie de prendre la tête du classement avec un total de 11 médailles dont 8 en or, devant l’Égypte et l’Afrique du Sud. «Moins de 24 heures avant que le rideau soit tombé sur le 15e championnat d’Afrique de natation, le nageur Syoud s’apprête à être sacré meilleur nageur ‘’best Performances’’ après le bon niveau dont il a fait preuve en réalisant cinq médailles d’or, quatre en argent et trois nouveaux records», a écrit la Fédération algérienne de natation qui met en avant les belles performances de son nageur.


Lors des trois premières journées de compétition, les médailles d’or algériennes ont été remportées par Jaouad Syoud (200 m papillon, 100 m brasse, 200 brasse), Abdallah Ardjoune (200 m dos) et Oussama Sahnoun (100 m nage libre), alors que celles en argent sont revenues à Rania Nefsi (100 m brasse, 200m brasse), Nesrine Medjahed (100 m nage libre), Jaouad Syoud (100 m papillon), Abdallah Ardjoune (50 m dos), Meroua Merniz (50 m dos), et les relais mixtes 4×100 m nage libre et 4×100 quatre nages, auxquelles s’ajoute celle en bronze du relais féminin du 4×200 m. La 15e édition du Championnat d’Afrique de natation se poursuit jusqu’au 24 août à la piscine olympique de Radès avec la participation de 29 pays. L’Algérie prend part à cette compétition avec 13 nageurs encadrés par trois entraîneurs.
A. A.

Les médailles de Jaouad :
Or : 200 m papillon, 100 m brasse, 200 brasse, 400 m quatre nages, 50 m brasse
Argent : 100 m papillon, 4×100 m nage libre et 4×100 quatre nages.

lesoirdalgerie / AHMED AMMOUR

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here