Octobre 1973, la 8e brigade blindée Algérienne sur le front égyptien

0
831

Mohamed Ibn Khaldoun / Algerie1

il est du devoir de chaque Algérien d’honorer les héros de la patrie durant la Révolution et ceux de l’Algérie indépendante. La nouvelle génération n’a, malheureusement, aucune idée de ces héros.

Leur histoire est encore pour une grande part occultée des livres scolaires et des émissions télévisées ou radiodiffusées. Rien non plus sur les héros Algériens de la guerre contre l’ennemi Israélien.

Ces 3.000 soldats Algériens envoyés sur le front égyptien avec armes et bagages : 128 chars et engins blindés, 12 canons d’artillerie, 16 canons antiaériens. À cela s’ajoutent 4 escadrons d’avions de combat, soit au total 50 appareils ( des MiG 21, des MiG 17 et des Sukoi 7 ), du ravitaillement et de la logistique acheminés sur les lieux de la guerre sans compter une aide économique et financière très conséquente.

Le 6 octobre 1973, qui coïncidait avec le 10ème jour du mois de Ramadhan, les armées égyptienne et syrienne lançaient une grande offensive contre des positions israéliennes afin de reconquérir les territoires occupés par Israël depuis la guerre dite des Six Jours, qui s’est déroulée en juin1967. Cette offensive consistait à libérer la péninsule du Sinaï, la bande de Gaza, la Cisjordanie et le plateau du Golan.

Le choix de prendre part activement à la libération des terres arabes a été pris par le Conseil de la révolution et le Conseil des ministres réunis dès le 7 octobre 1973, c’est-à-dire le lendemain de l’ouverture des hostilités par les armées syrienne et égyptienne.

La 8e BB, alors stationnée à Téleghma, reçoit l’ordre de faire mouvement, et après treize jours de parcours rejoint la banlieue du Caire. L’arrivée de la 8e BB sur le front a constitué un grand soulagement pour le commandement égyptien en ce sens qu’elle a permis de stabiliser le front, empêchant ainsi les forces israéliennes de gagner davantage de terrain, mais aussi de permettre la relève des troupes égyptiennes.

Dès son arrivée sur les lieux de guerre, le corps expéditionnaire algérien a aussitôt engagé la confrontation avec l’ennemi israélien . Bataille de blindés, batailles aériennes, tirs d’artillerie, les soldats algériens avaient accompli toutes leurs missions qui consistaient à attaquer les israéliens dans le Sinaï et à protéger le Caire de toute contre-offensive israélienne jusqu’à leur retour sur le sol de la mère patrie. ( sur la photo, 2 Sukhoi 7 Algériens décollant d’une base aérienne égyptienne dans le désert en 1973).

Mohamed Ibn Khaldoun / Algerie1

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here