Onze harraga originaires de Fouka périssent en tentant de rejoindre l’Espagne

0
3432

Onze harraga originaires de Fouka sont morts noyés et cinq autres dont des enfants ont été secourus par la marine algérienne au large de Tipaza après le naufrage de leur embarcation, en tentant de rejoindre les côtes espagnoles, un drame qui a bouleversé cette paisible localité située à 35km à l’Ouest d’Alger.

C’est ce qu’a indiqué ce lundi Francisco Jose Clemente Martin, du Centre international pour l’identification de migrants disparus (CIPIMD) sur sa page Facebook.

Les victimes qui espéraient rejoindre l’Europe clandestinement se sont noyés tandis que cinq jeunes, dont deux enfants, ont été secourus par les garde-côtes algériennes, a précisé la même source qui a ajouté que l’embarcation transportant 16 personnes, dont des femmes et des enfants, a coulé dimanche soir” dans les eaux de Tipaza. “Ils se dirigeaient vers l’archipel des Baléares”, a détaillé le CIPIMD.

De nombreux internautes algériens ont posté sur les réseaux sociaux des photos des victimes qui, selon eux, venaient toutes de la ville de Fouka, dans la commune de Tipaza, à 70 km à l’ouest d’Alger. Beaucoup d’entre eux ont déploré cette façon de vouloir quitter le pays au risque de périr.

Les victimes sont restées 14 heures dans l’eau avant d’être secourues par un navire égyptien qui les a remises aux autorités algériennes, selon un internaute.

En 2021, 4 404 immigrés sont morts ou ont disparu au cours de leur traversées de la Méditerranée en traversant la mer pour rejoindre l’Espagne selon l’ONG espagnole Walking Borders.

jeune-independant

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here