Organisation de la CAN-2025 Le compte à rebours

0
203

«Il est temps que l’Algérie organise des événements d’envergure, on va présenter un bon dossier pour organiser la CAN-2025. Nous allons prouver que l’Algérie est capable de le faire», avait déclaré Sebgag à la presse, en marge de la cérémonie du tirage au sort du CHAN 2022.

Le 1er septembre dernier, après la décision de la Confédération africaine de football de retirer l’organisation de la CAN 2025 à la Guinée, le ministre de la Jeunesse et des Sports, Abderrazak Sebgag, a annoncé que l’Algérie sera candidate à l’organisation de cette compétition continentale. La CAF a décidé de retirer l’organisation de cette CAN 2025 à la Guinée, et ce, en raison du retard accusé dans les travaux des infrastructures exigées par l’instance continentale. Juste avant le début de la cérémonie du tirage au sort du CHAN 2022, à Alger, Sebgag a déclaré: «Il est temps que l’Algérie organise des événements d’envergure, on va présenter un bon dossier pour organiser la coupe d’Afrique des nations CAN 2025. Nous allons prouver que l’Algérie est capable de le faire.

La délégation d’inspection de la CAF s’est montrée satisfaite des installations sportives en vue du championnat d’Afrique des nations (CHAN 2022) que l’Algérie va abriter en janvier prochain. On défendra notre dossier de candidature jusqu’au bout». Cela s’est passé juste après que le président de la Confédération africaine de football Patrice Motsepe avait annoncé dans notre capitale, la réouverture de candidatures pour l’accueil de la coupe d’Afrique des nations (CAN) en 2025, après le retrait de l’organisation à la Guinée à cause des infrastructures qui ne sont pas prêtes. Saisissant cette occasion, Motsepe n’a pas hésité à appeler l’Algérie à se porter candidate pour l’organisation de la coupe d’Afrique des nations CAN-2025. «J’encourage l’Algérie à présenter sa candidature pour abriter la CAN 2025, je veux leur donner l’opportunité d’organiser ce tournoi, cela fait très longtemps que l’Algérie n’a pas abrité la CAN (depuis 1990, ndlr).

Il existe des infrastructures de classe mondiale. L’Algérie a une histoire avec le football, dont toute l’Afrique est fière», a affirmé Motsepe lors d’une conférence de presse. Aujourd’hui, alors que l’Algérie, le Maroc et le Sénégal ont exprimé leur intention de postuler pour l’organisation de cette édition 2025 de la CAN, trois pays africains, sont en discussions dans l’éventualité de présenter une candidature commune. En effet, le ministre ghanéen de la Jeunesse et des Sports, Mustapha Ussif, a laissé entendre que le pays envisageait de postuler pour accueillir la coupe d’Afrique des nations CAN-2025 de football, conjointement avec le Nigeria et le Bénin. «Il y a une discussion sur le fait que le Ghana devrait soumissionner avec des pays comme le Nigeria et le Bénin. Nous y réfléchissons toujours.

Nous n’avons pas encore pris de décision, mais il y a cette discussion sur le fait que nous devrions obtenir des pays frères afin que nous puissions présenter cette offre», a indiqué le ministre, cité par les médias locaux. La dernière fois que le Ghana a accueilli la CAN, c’était en 2008. La CAF a envoyé un avis aux associations membres pour exprimer leur intérêt à accueillir le tournoi, y compris le processus qui sera suivi dans la sélection du ou des pays hôtes. Les pays intéressés ont jusqu’au 11 novembre pour déclarer officiellement leur intérêt à reprendre l’organisation de l’événement, et le 16 novembre est la date limite pour la soumission des documents connexes. Le pays organisateur (ou les pays coorganisateurs) sera connu le 10 février 2023, au terme de la réunion du Comité exécutif.

lexpressiondz / Saïd MEKKI

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here