Plus de 4.000 milliards de dinars d’économies d’ici 2035 pour l’Algérie

0
657

Larbi M’hamed Sidali / lechiffredaffaires

L’Algérie pourrait économiser jusqu’à 4.067 milliards de dinars d’ici 2035 en faisant rouler une partie de son parc automobile à l’électricité verte ont estimé, samedi à Alger, des élèves de l’Ecole nationale polytechnique d’Alger.

Lors d’une communication sous le thème : « la locomotion électrique verte, défi central de la politique des transports du futur » présentée à l’occasion de la tenue de la 26ème Journée de l’énergie, les intervenants se sont basés dans leur estimation sur un parc national algérien composé de 12 millions de véhicules, dont 18% de voitures électriques.

Cette proportion de véhicules électriques permettra, selon l’exposé, un gain en matière de consommation d’énergie fossile avoisinant les 199 millions de tonnes équivalent pétrole (TEP), ainsi qu’une réduction d’émission de CO2 pouvant atteindre les 287 millions de tonnes, à l’horizon 2035.

Cette électricité verte devra, en partie, provenir de l’hydrogène vert, selon un autre groupe d’élèves de la même école qui a présenté une communication intitulée « le plan H2 vert, moteur de la transition énergétique ».

Cet hydrogène vert devrait également contribuer à la baisse de l’empreinte carbone de l’Algérie, estiment-ils.

Larbi M’hamed Sidali / lechiffredaffaires

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here