Pourquoi les voyageurs algériens n’ont-ils pas afflué en masse vers la Tunisie ?

0
18482

L’ouverture des frontières terrestres entre la Tunisie et l’Algérie a été accueillie avec beaucoup d’espoir par les hôteliers tunisiens qui ont espéré que cette décision pouvait sauver la saison touristique.

Mais presque trois semaines après, cette tant attendue arrivée massive des touristes algériens est très loin des attentes, puisque seulement 60 mille touristes ont franchi, jusque-là, les frontières vers la Tunisie, alors que le ministère du Tourisme tunisien mise sur la venue d’un million de touristes algériens, cette année.

De nombreuses raisons sont à l’origine de ce constat, d’après de nombreux professionnels :

– L’ouverture très tardive des frontières en pleine saison estivale qui a fait que de nombreux Algériens qui privilégient d’habitude la destination Tunisie ont opté entre-temps pour d’autres destinations

– Le Pass sanitaire. Sachant qu’un test PCR en Tunisie coûte 170 DT (quelque 60 euros et 12600 dinars algériens au taux de change parallèle). Cela représente un budget conséquent surtout pour les Algériens qui viennent en famille. D’autre part, il faut savoir qu’en Algérie, beaucoup de personnes ne sont pas vaccinées… une situation rédhibitoire pour l’entrée sur le territoire tunisien puisqu’il faut présenter la preuve du schéma vaccinal. 

-L’augmentation du coût des réservations ainsi que de la vie en Tunisie.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here