Pourquoi Marine Le Pen souhaite interdire l’abattage rituel des animaux sans étourdissement

0
794

Marine Le Pen a annoncé qu’elle souhaitait interdire l’abattage rituel des animaux sans étourdissement préalable : une façon pour la candidate du Rassemblement National de mettre fin à la viande halal et casher. 

« En matière de souffrance animale, il y a une urgence ». Invitée ce jeudi 24 mars au 19h45 de M6, Marine Le Pen a annoncé qu’elle souhaitait « supprimer et interdire l’abattage [des animaux, ndlr] sans étourdissement » : une façon pour la candidate du Rassemblement National d’interdire la viande halal et casher, sans pour l’heure proposer quelque alternative que ce soit pour les personnes de confessions juives et musulmanes. 

Selon Marine Le Pen, l’abattement sans étourdissement concernerait près de 4,5 millions de bovins. Pour la comparaison, elle a souhaité mettre en lien ce chiffre en le liant à la tauromachie : cette fois-ci, « 1 000 animaux par an » seraient concernés. Interdire l’abattage sans étourdissement, ce n’est pas une nouveauté pour la candidate d’extrême-droite : en 2017, elle avait déjà formulé cette proposition. En 2012, elle avait affirmé que « l’ensemble de la viande qui est distribuée en Île-de-France, à l’insu du consommateur, est exclusivement de la viande halal ».

En France, les abattoirs ont l’obligation d’étourdir les animaux avant de les abattre depuis 1964. Cette réglementation ne s’impose pas aux abattages rituels casher et halal. 

Robin Serradeil / ladepeche

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here