Près de 900 feux de forêts depuis juin

0
117

Les incendies de forêts continuent de faire des ravages depuis le début du mois. Des centaines d’hectares de broussailles, d’arbres et de maquis ont été calcinés par d’importants incendies. Ces foyers ont été enregistrés dans une dizaine de wilayas à travers le pays.

La canicule actuelle qui sévit depuis quelques jours sur tout le nord du territoire national semble être l’une des raisons du déclenchement de ces incendies, en plus de vents assez violents qui ont soufflé dans certaines régions, favorisant ainsi la propagation des foyers.

Aucune victime humaine n’est encore à déplorer, et les autorités ne veulent pas se prononcer sur l’origine de ces sinistres, bien que le facteur humain ne soit pas à écarter.

Selon une déclaration d’un responsable de la Direction générale de la Protection civile (DGPC), onze foyers d’incendies ont été enregistrés, depuis la matinée d’hier, à travers six wilayas du pays, dont un a été maîtrisé.

“Nous avons enregistré depuis ce matin (dimanche), 11 foyers d’incendies dans les wilayas de Béjaïa (3), Skikda (3), El Taref (2 dont 1 éteint), Oum el Bouaghi et Tipaza (un incendie chacune)”, a déclaré le sous-directeur des statistiques et de l’information au niveau de la DGPC, le colonel Farouk Achour, précisant que les unités de la Protection civile sont parvenues à éteindre, pour la seule journée de samedi, “47 foyers d’incendies dans 12 wilayas”.

Les wilayas concernées par ces feux sont “Béjaïa (19), Sétif et Skikda (6), Jijel (4), El Taref (3), Tlemcen et Chlef (2) et Bouira, Tissemsilt, Tipaza, Constantine et Oum El Bouaghi (un incendie chacune)”.

Par ailleurs, le Colonel Achour a fait savoir que la DGPC a enregistré depuis le début du mois de juin à ce jour, “889 incendies de forêts et de maquis à travers les wilayas de Béjaïa, Sétif, Jijel et Skikda”.

Ces incendies ont ravagé, a-t-il précisé, “532,42 hectares de forêts, 668,50 hectares de maquis et 579,16 hectares de broussailles”. Un “bilan qui a fortement baissé comparé à la même période de l’année dernière et ce, grâce notamment au dispositif opérationnel mis en place”, a-t-il noté.

En effet, la DGPC a enregistré en 2021 “8.450 incendies et une perte de 10.029 hectares de forêts, 2.963 hectares de maquis et 3.673 hectares de broussailles”, a expliqué le colonel Achour.

Interrogé sur l’origine de ces incendies, le Colonel Achour a fait savoir qu’il était difficile de se prononcer pour l’instant, n’écartant toutefois pas le facteur humain et la période caniculaire que traversent certaines régions du pays.

Par Mohamed Kouini / jeune-independant

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here