Produits Agricoles Stratégiques : Sécurité Alimentaire en priorité…

0
467

Nécessité de réaliser l’autosuffisance en produits agricoles stratégiques.

ADRAR – Le ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Abdelhafid Henni, a indiqué jeudi depuis Adrar que la réalisation de l’autosuffisance en produits agricoles stratégiques demeurait au centre des préoccupations du secteur agricole en Algérie pour assurer la couverture de la demande intérieure sur ces produits de base.

Lors d’une visite dans la wilaya d’Adrar, jeudi, en compagnie de la ministre de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme, Kaouter Krikou, M. Henni a précisé que le secteur agricole s’employait à concrétiser un important programme de développement de divers produits agricoles, notamment stratégiques comme les céréales.

La stratégie visant à relancer le secteur agricole comprend, dans sa première phase, plusieurs axes, à savoir la promotion de la production des céréales, des légumineuses, du lait, des viandes rouges et blanches et des légumes, selon le ministre.

La deuxième phase de cette stratégie tiendra compte de la révision de la feuille de route relative à la gestion du secteur agricole conformément aux instructions des hautes autorités du pays, à travers un programme quinquennal permettant d’atteindre les objectifs tracés à la lumière de la conjoncture mondiale actuelle, a fait savoir M. Henni.

Rappelant que le maïs était un maillon fort dans la promotion de la filière avicole et de l’élevage bovin, le ministre a insisté sur la nécessité pour les producteurs de respecter les procédures liées à la culture du maïs et d’orienter ce produit vers les entreprises publiques professionnelles chargées de sa redistribution, notamment au regard du soutien et des incitations accordés par les pouvoirs publics dans le cadre de leur accompagnement de ces filières productives.

Lors de sa visite d’inspection dans une ferme pilote privée, pionnière dans la production céréalière dans la commune de Sebaa (au nord de la wilaya), le ministre a souligné que la wilaya d’Adrar était un pôle agricole prometteur qui doit accroitre les superficies agricoles irriguées pour la production céréalière au cours des prochaines saisons, rappelant que 27% de la production céréalière nationale provient des wilayas du Sud.

M. Henni a ajouté que l’Algérie a occupé la première place en Afrique dans le domaine de la sécurité alimentaire, un atout qu’il convient de renforcer en levant toutes les contraintes bureaucratiques en matière d’octroi du foncier agricole, et ce dans le cadre des efforts entrepris par l’Office de développement de l’agriculture industrielle au Sahara.

Selon les explications fournies à la délégation ministérielle au sujet de la production de viandes, la wilaya d’Adrar compte cinq (5) abattoirs de bétail en activité, huit (8) de volailles et 87 installations avicoles et plus de 700 tonnes de viandes ont été expédiées vers le Nord du pays durant les deux dernières années.

A ce titre, le ministre de l’Agriculture a insisté sur la nécessité de renforcer la production de viandes et d’élargir les opérations de distribution de la production à travers le pays.
Au cours de cette visite, les deux ministres se sont enquis de l’activité des différentes instances relevant du secteur de l’agriculture et d’une coopérative dédiée aux personnes aux besoins spécifiques, activant notamment dans les domaines de la production des plants, de l’aquaculture et des produits fermiers.

La délégation ministérielle poursuit vendredi sa visite dans la wilaya en se rendant dans les périmètres agricoles dans la Daïra de Zaouiet Kounta (Sud d’Adrar), afin de lancer l’opération de raccordement des exploitations agricoles en électricité.

Algeriebrevesnews

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here