Relance de l’activité de 15 entreprises publiques à l’arrêt avant la fin de l’année

0
159

Quinze (15) entreprises industrielles publiques reprendront leurs activités avant la fin de l’année en cours, suite à l’adoption de plans nationaux de redressement approuvés par le Conseil de participation de l’État, a annoncé jeudi le ministre de l’Industrie, Ahmed Zeghdar, selon l’agence officielle.

Dans une déclaration à la presse en marge d’une visite de travail à Tipasa, le ministre a fait cas du recensement de 51 entreprises publiques à l’arrêt, en raison de difficultés financières et de problèmes accumulés au cours de périodes précédentes. Il a annoncé la relance de 15 entreprises parmi elles, avant la fin de l’année en cours, grâce à un plan de redressement approuvé par le Conseil de participation de l’État.

l’État n’abandonnera pas ces groupes industriels », conformément à une feuille de route basée sur l’efficacité économique et financière, dans le cadre d’un « accompagnement du gouvernement qui leur permettra de surmonter les obstacles, tout en les incitant à se repositionner sur le marché local et régional, voire même mondial », a souligné le ministre.

Se montrant rassurant, M. Zeghdar a affirmé aux 1881 employés du Complexe industriel du papier « Tonic- emballage » que l’Etat ne les abandonnera pas, les informant de l’adoption d’un plan d’action pour sauver l’entreprise.

Il s’agit, a-t-il ajouté, de procéder à « un changement radical des gestionnaires après confirmation de leur inaptitude à concrétiser le précédant plan de faisabilité, outre le lancement d’une expertise économique qui sera fin prête au mois de juin prochain, avant sa présentation devant le Conseil de participation de l’Etat, pour garantir le financement bancaire des investissements et le paiement des salaires des travailleurs ».

La même feuille de route porte également sur la signature d’une convention engageant les gestionnaires à la rentabilité économique et financière, a ajouté le ministre de l’Industrie, soutenant que le rôle des pouvoirs publics « se limitera à l’accompagnement des groupes industriels ».

Le plan en question prévoit, aussi, selon M. Zeghdar, un relèvement à 10% des capacités de production du Groupe « Tonic », actuellement estimée à 4%, une fois ses unités opérationnelles, outre la relance de l’activité de récupération du papier, à l’échelle nationale, pour réduire la facture d’importation des matières premières, a-t-il expliqué.

Des mesures similaires seront également engagées au profit du Groupe Africaver de Jijel, de l’entreprise de détergents de Sour El Ghozlane (Bouira), et du complexe des Pâtes alimentaires de Bouchekouf de Guelma, dont le plan de redressement et l’importation de sa production, « permettra une économie de 66 millions de dollars de devises ».

Le ministre a exhorté les responsables des complexes industriels publics à s’engager dans un « partenariat national, prenant en compte les intérêts supérieurs du pays et respectant la règle gagnant-gagnant ».

S’agissant de l’unité de confection et maintenance navale (ECOREP) qu’il a visité à Bouharoune, également en difficulté financière, M. Zeghdar a assuré que le Conseil de participation de l’Etat a approuvé son plan de redressement, dans lequel les banques auront un rôle majeur dans le financement de leurs projets d’investissement, dans le cadre de prêts bancaires à long terme.

Le ministre a loué « l’expérience » des employés d’Ecorep et leur « maîtrise » de la technologie, cette entreprise ayant réalisé le premier remorqueur de grands navires commerciaux de fabrication algérienne au profit de Sonatrach. Un 2 ème remorqueur est prévu à la livraison le 5 juillet prochain, à l’occasion des festivités du soixantenaire de l’indépendance nationale.

M.Zeghdar a aussi souligné la nécessité de remédier aux délais de construction navale, annonçant dans ce sillage, le renforcement de l’entreprise par un cahier des charges, dans le cadre d’une convention de partenariat prévue prochainement à la signature avec le secteur de la pêche.

APS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here