Sécurité et coopération en méditerranéel’Algérie présente un projet de résolution à l’ONU

0
96

Un projet de résolution portant sur le renforcement de la sécurité et de la coopération dans la région de la méditerranée a été présenté ce vendredi par l’Algérie à l’AG de l’ONU.


Intervenant lors des travaux de la Commission du désarmement et de la sécurité internationale, l’ambassadeur, représentant permanent de l’Algérie auprès des Nations-Unies à New York, a d’abord mis l’accent sur  »la place de choix qu’occupe la région de la Méditerranée dans la politique étrangère de l’Algérie, fondée sur le respect des principes du bon voisinage, de la coopération, du respect mutuel et de l’intérêt commun » avant de rappeler  »l’engagement constant de l’Algérie pour la réalisation des objectifs du désarmement », ajoutant que le désarmement nucléaire “ n’est pas une option, mais une nécessité vitale pour survie humaine, une obligation et un devoir moral”.
 »Aujourd’hui, le monde demeure profondément préoccupé par l’amélioration et le développement rapides des armes nucléaires.

C’est pourquoi, guidée par sa conviction que l’élimination complète des armes nucléaires, est la seule et unique garantie de préserver le monde des risques posés par ces armes, l’Algerie enjoint les pays concernés par cette situation à assumer pleinement leurs obligations et responsabilités en vertu du Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires » a-t-il ajouté en mettant en avance l’importance de la création d’une zone exempte d’armes nucléaires et d’autres armes de destruction massive au Moyen-Orient.


Nadir Larbaoui a, par ailleurs, réitéré l’attachement de l’Algérie  »à la paix, à la sécurité et à la stabilité dans le monde, particulièrement dans le contient africain » tout en appelant la communauté internationale à conjuguer ses efforts pour lutter efficacement contre le trafic illicite des armes légères et de petit calibre et au renforcement des mécanismes onusiens en matière de désarmement.

Il n’a pas manqué, enfin, de remercier les États membres après l’élection de l’Algérie en qualité de membre du bureau et rapporteur de la première commission; organe subsidiaire de l’Assemblée générale chargé des questions de désarmement et de sécurité internationale.

lesoirdalgerie

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here