Société : un jeune algérien de 28 ans sauve plusieurs personnes dans un incendie à Belfort.

0
6886

l-observateur-france

Un jeune algérien, Amine Mezoura, a sauvé dimanche soir, plusieurs habitants pris au piège des flammes d’un immeuble de Belfort, rapporte le quotidien régional l’Est Républicain.

C’est vers 23 heures dimanche soir que le livreur en activité pour la société Uber Eats décide de prendre son courage à deux mains pour porter secours à des habitants, du 92 avenue Jean Jaurès à Belfort, menacés par un incendie.

Alors que les automobilistes klaxonnent pour réveiller les occupants endormis, sans trop se poser de questions, Amine monte sur le toit de l’immeuble, à une dizaine de mètres de hauteur, et rejoint deux hommes en train de suffoquer.

Après quelques minutes, le jeune homme de 28 ans comprend que des gens sont encore coincés dans leurs appartements tandis que l’escalier en bois s’embrase. Repérant un toit surélevé, le natif de Saida parvient à entrer par l’arrière de l’immeuble mais se blesse à l’épaule en chutant, en raison de l’obscurité, dans l’escalier en béton.


Malgré sa blessure, l’ancien pompier monte sur un autre toit d’où il aperçoit deux jeunes filles bloquées à l’intérieur de leur appartement qu’il réussit à extirper.

« Les tuiles étaient très chaudes. J’ai une basket qui a fondu », a déclaré le héros qui, nonobstant le danger couru, poursuit son acte héroïque pour aller secourir deux autres personnes vivant sous les combles.

Au bord de la suffocation, et perdant connaissance, les rescapés sont maintenus en éveil grâce aux gifles que le sauveur leur administre avant de les sortir par la fenêtre alors que la sirène des pompiers retentit au loin.

« Il fallait qu’ils puissent respirer le temps qu’arrive la grande échelle », a indiqué Mezoura.

Après avoir passé la nuit en observation à l’hôpital Nord Franche-Comté, l’Algérien, qui est ressorti à 5 heures lundi matin avec une épaule soignée, s’est vu prescrire 10 jours d’arrêt de travail.

« Merci et bravo pour votre courage. Vous êtes un héros », lui a adressé admirative une des personnes évacuées dimanche soir.

l-observateur-france

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here