Sommet d’Alger : Tous les dirigeants arabes invités

0
132
Mission accomplie pour les Envoyés spéciaux du président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, dépêchés dans les capitales arabes pour remettre les lettres d’invitation officielles conviant les dirigeants arabes à participer au Sommet d’Alger, lesquels ont répondu favorablement et confirmé leur participation à un Sommet qui promet d’être « historique et exceptionnel », eu égard aux efforts colossaux et aux conditions idoines qu’Alger entend réunir pour garantir le succès de ce rendez-vous.
Dernier invité en date, le Président de la République fédérale des Comores, M. Azali Assoumani, convié lundi à participer aux côtés de ses frères arabes, les 1er et 2 novembre, aux travaux de la 31e session ordinaire du Sommet arabe. M. Azali a reçu l’invitation des mains du ministre du Tourisme et de l’Artisanat, Yacine Hamadi, auquel il a confirmé sa « participation personnelle » au sommet, estimant que « sa tenue en Algérie intervient à point nommé, compte tenu des défis internationaux et régionaux multidimensionnels auxquels fait face le monde arabe », réaffirmant « sa détermination à contribuer aux côtés de ses frères, le Président Tebboune et les dirigeants arabes, à consolider le consensus arabe et à intensifier les efforts pour promouvoir l’action arabe commune à la hauteur des aspirations et des ambitions des peuples arabes ».
Le président de la Somalie, M. Hassan Sheikh Mohamud et le président du Conseil de direction présidentiel au Yémen, M. Rachad Mohammed Al-Alimi ont reçu leurs lettres d’invitation, la semaine écoulée, des mains du ministre de la Communication, Mohamed Bouslimani. M. Rachad Mohammed Al-Alimi qui a reçu M. Bouslimani, lui a affirmé être « honoré de participer personnellement au prochain Sommet arabe qui se tiendra au pays des martyrs, dans un contexte arabe et international marqué par des enjeux et des défis multidimensionnels ».
A Mogadiscio, le Président Hassan Sheikh Mohamud a confirmé, mercredi à M. Bouslimani, sa « participation personnelle au prochain Sommet arabe, à la tête d’une délégation de haut niveau », affirmant « le soutien de la République fédérale de Somalie aux efforts de l’Algérie pour assurer le succès de cet important rendez-vous arabe ».
Les Envoyés spéciaux du président de la République ont parcouru, des semaines durant, plusieurs capitales arabes dont les dirigeants ont confirmé leur participation au Sommet et leur volonté de concourir à son succès pour qu’il soit couronné de décisions à la hauteur des aspirations des peuples arabes.
Mahmoud Abbas, le premier invité
Pour Alger, il était impératif que le président de l’Etat de Palestine, Mahmoud Abbas, soit le premier dirigeant arabe à inviter. Sa lettre d’invitation lui a été remise, au Caire, par le ministre des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger, Ramtane Lamamra. Le Président Mahmoud Abbas a exprimé, à cette occasion, sa « reconnaissance » au Président Abdelmadjid Tebboune pour « son soutien immuable à la cause palestinienne », soulignant sa détermination à « participer au Sommet et à concourir au succès des travaux ». M. Lamamra a également remis, au Caire, la lettre d’invitation du Président Tebboune au président égyptien, Abdel-Fattah al-Sissi qui a salué les efforts et démarches du président de la République pour « assurer le succès du prochain Sommet arabe », soulignant sa détermination à « participer et contribuer personnellement au soutien de ces efforts pour que ce rendez-vous important soit sanctionné de décisions à la hauteur des aspirations des peuples arabes ». De son côté, le ministre de l’Energie et des Mines, Mohamed Arkab a remis la lettre d’invitation adressée à l’Emir de l’Etat du Koweït, Cheikh Nawaf Al-Ahmad Al- Jaber Al-Sabah, à son Prince héritier, Cheikh Mishaal Al-Ahmad Al-Jaber Al-Sabah, qui l’a reçu à cet effet, et qui a salué « les efforts incessants de l’Algérie pour assurer la réussite de cet important sommet ».
Même intérêt affiché par l’Emir de l’Etat du Qatar, Tamim ben Hamad Al Thani, qui a reçu sa lettre d’invitation des mains de M. Arkab, auquel il a assuré « la pleine disponibilité de l’Etat du Qatar à contribuer efficacement au succès du Sommet et à la mise en œuvre de ses décisions ». Il a, en outre, réaffirmé « le soutien de son pays aux efforts consentis par l’Algérie pour faire de ce Sommet un rendez-vous rassembleur ».
Le président de l’Etat des Emirats arabes unis, le Sultan d’Oman, le président mauritanien et le Roi du Bahreïn ont, eux aussi, reçu des lettres d’invitation adressées par le Président Tebboune pour participer au Sommet d’Alger. Le président de l’Etat des Emirats arabes unis, Cheikh Mohammed Ben Zayed Al Nahyane a confirmé sa participation personnelle et la disponibilité de son pays à « travailler à plus d’un niveau pour assurer le succès de ce rendez-vous arabe d’envergure », formulant le souhait de voir « le Sommet couronné de décisions à la hauteur des défis et des aspirations des peuples arabes ».
A Mascate, M. Arkab a remis l’Invitation adressée au Roi d’Oman, à M. Asa’ad Ben Tariq Al Said, Vice-Premier ministre chargé des relations et des affaires de coopération internationale et représentant spécial du Sultan d’Oman, qui a confirmé la participation de son pays au Sommet organisé « dans un contexte régional et international qui exige plus que jamais consensus et entente ».
Pour sa part, le président mauritanien, Mohamed Ould Cheikh El-Ghazaouani a reçu la lettre d’invitation au Sommet d’Alger des mains du ministre de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du Territoire, Brahim Merad. Le Président mauritanien ayant aussi, confirmé sa participation. A Manama, le ministre de l’Energie et des Mines a remis la lettre d’invitation adressée par le Président Tebboune au Roi du Bahreïn, Hamed Ben Issa Al Khalifa, à son représentant spécial, Cheikh Mohammed Bin Mubarak Al Khalifa, qui a salué les « efforts de l’Algérie pour assurer le succès du Sommet ».
Le président de la République a, également, adressé une Invitation officielle au président du Conseil présidentiel libyen, Mohamed Yunus al-Menfi qui lui a été remise par le ministre de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire, Brahim Merad, auquel al-Manfi a confirmé « sa participation aux travaux du Sommet arabe et sa contribution aux côtés des dirigeants des pays arabes frères, pour sortir avec des résultats concrets et positifs ». Après avoir reçu le ministre de la Justice, garde des Sceaux, Abderrachid Tabi qui lui a remis l’Invitation officielle, le Roi de Jordanie Abdallah II a fait part de sa disponibilité à participer au Sommet arabe « en considération et en appui aux efforts colossaux consentis par l’Algérie pour l’unification des rangs arabes et le renforcement de la coopération et de la solidarité dans le monde arabe ».
Le ministre de l’Intérieur a remis une invitation officielle du Président Tebboune à son homologue tunisien, Kaïs Saïed pour participer à cet important rendez-vous arabe.
A Beyrouth, M. Tabi a remis l’Invitation officielle au président libanais, Michel Aoun qui a salué les efforts colossaux consentis par l’Algérie pour assurer le succès du prochain Sommet arabe, et exprimé la « disponibilité du Liban à participer et à contribuer au succès de cette importante échéance ».
Pour sa part, le Président du Conseil soudanais de souveraineté transitoire, le général Abdel Fattah al-Burhan a reçu son invitation des mains du ministre du Commerce et de la Promotion des exportations, Kamel Rezig, auquel il a souligné « l’attachement de son pays à concourir à la réussite de ce rendez-vous arabe important ». M. Rezig a également remis une invitation officielle au président du Djibouti, Ismaël Omar Guelleh, qui a exprimé sa pleine disponibilité à participer au Sommet qualifié d’ »historique ».
De son côté, le président irakien, Barham Salih qui a également reçu une lettre d’invitation pour participer au sommet arabe d’Alger, a affirmé que « l’Iraq sera présent et participera activement au prochain Sommet arabe », tout en exprimant « son souhait de rencontrer le Président Tebboune et d’œuvrer à la réussite de cet important rendez-vous ».
A Riyadh, M. Tabi a remis la lettre d’invitation adressée par le président Tebboune au Serviteur des deux Lieux saints de l’Islam, le Roi Salmane Ben Abdelaziz Al-Saoud, au ministre d’Etat aux Affaires étrangères et membre du Conseil des ministres du Royaume d’Arabie Saoudite, Adel Al-Jubeir qui a salué les « efforts colossaux consentis par le Président Tebboune pour faire de ce Sommet un rendez-vous rassembleur », exprimant « la pleine disponibilité du Royaume d’Arabie Saoudite à faire aboutir ces démarches nobles à même de préserver l’unité de la Nation arabe ».
De son côté, le ministre de la Justice, garde des Sceaux, Abderrachid Tabi a remis au ministre marocain des Affaires étrangères, de la coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita, la lettre d’invitation adressée par le Président Tebboune au souverain marocain, le Roi Mohammed VI.
Macky Sall et Ilham Aliyev invités d’honneur
Par ailleurs, le président sénégalais, Macky Sall, a reçu une lettre d’invitation de la part du Président Tebboune pour prendre part aux travaux du Sommet arabe d’Alger, en tant qu’invité d’honneur en sa qualité de président en exercice de l’Union africaine (UA). Le Président sénégalais a fait part de son attachement à participer personnellement aux travaux du Sommet et soutenir les efforts de l’Algérie visant à jeter les ponts de la coopération et de la solidarité entre les espaces arabe et africain ».
Aussi, le Président azerbaïdjanais, M. Ilham Aliyev a reçu l’invitation pour prendre part en tant qu’invité d’honneur en sa qualité de président en exercice du Mouvement des Non-alignés.
Convié par le Président Tebboune, le Secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres a confirmé, lui aussi, sa présence au Sommet arabe d’Alger, prévu les 1 et 2 novembre, saluant la contribution « exceptionnelle » de l’Algérie à la diplomatie mondiale multilatérale, au service des objectifs de paix et de stabilité et pour le règlement des conflits par des voies pacifiques et la promotion des relations amicales entre les pays ».

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here