Transport aérien : Air Algérie annonce des changements d’horaires

0
208

La compagnie nationale Air Algérie a annoncé hier des perturbations sur ses vols internationaux et domestiques dans les prochains jours. Dans un communiqué, rendu public sur les réseaux sociaux, elle annonce «des changements d’horaires qui vont toucher des vols nationaux et internationaux entre le 28 juin et le 5 juillet prochain». Elle invoque «des raisons opérationnelles» sans donner plus de précisions sur la nature exacte de ces raisons.

En outre, elle demande à ses passagers de se «présenter au moins trois heures avant l’heure du départ», selon la même source. D’après certains médias, les «perturbations» sont causées par la préparation de la parade militaire aérienne du 5 juillet prochain, à l’occasion de la fête de l’Indépendance de l’Algérie. C’est du moins ce que croit savoir le site visas-algérie.com (VVA).

Naturellement, il n’y a pas qu’Air Algérie qui est concernée par les perturbations dans les horaires. Les compagnies aériennes étrangères, également, seront impactées. La compagnie ASL Airlines France par exemple a averti sur sa page Facebook depuis le 16 juin dernier que «certains horaires de vols vers et depuis l’Algérie ont été modifiés ce jour à la demande des autorités de l’aviation civile en Algérie».

Elle invite par conséquent les passagers ayant un vol entre le 27 juin et le 5 juillet inclus à se reporter aux informations disponibles sur son site internet.

Air Algérie mise beaucoup pour réussir sa première saison estivale post-Covid, marquée par une reprise graduelle de ses vols sur le réseau international. La demande est croissante de la part de la communauté algérienne résidant à l’étranger, animée par l’envie de voyager, mais surtout de retrouver la famille et les proches que la crise sanitaire avait séparés d’une manière brutale et inattendue et la compagnie doit faire face au rush des grandes vacances.

L’entreprise cherche à améliorer sa situation financière. Elle est engagée dans un plan de développement à l’horizon 2025 dans le cadre de la restructuration de cette compagnie, la révision de son mode de gestion et l’amélioration de ses prestations de service. La récente nomination du nouveau PDG, Yacine Benslimane, vise à accélérer ce processus.

Pour un véritable décollage, les experts de l’aérien préconisent de revoir le business model à long terme et distinguer entre «les missions de service public» et «d’entreprise commerciale». Les missions d’intérêt public imposées par l’Etat doivent l’être dans le cadre d’une convention claire et précise.

Aller à la conquête d’autres destinations, notamment africaines, est l’ambition affichée, mais cela reste difficile alors que les compagnies non africaines continuent d’accaparer l’essentiel du trafic du continent au moment où les transporteurs africains sont pénalisés par l’imposition réciproque de contraintes d’exploitations dans le cadre d’accords bilatéraux restrictifs.

Le transport aérien va mieux et s’apprête à passer un bel été après deux années d’une crise profonde. Air Algérie déploie ses ailes pour capter le maximum de passagers dans un contexte concurrentiel, où les compagnies étrangères résistent plutôt bien à la crise.

Kamel Benelkadi / Elwatan-dz

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here