« Tu lui aurais arraché son voile ? » : Marine Le Pen s’insurge contre Jean Messiha à propos d’un selfie

0
1392

Ce mercredi 16 mars sur C8 dans « Face à Baba », Marine Le Pen a débattu contre Jean Messiha, qui lui a reproché d’avoir pris un selfie avec une jeune fille voilée.

Récemment, sur Twitter, Eric Zemmour a publié un cliché de Marine Le Pen posant avec une adolescente voilée pour un selfie. Cela était censé être un tacle envers celle qui est pressentie pour être au second tour face à Emmanuel Macron d’après les derniers sondages présidentiels. Jean Messiha, porte-parole du parti Reconquête!, a utilisé cette image comme un argument lors de son débat avec Marine Le Pen ce mercredi 16 mars en direct sur C8.

« Oui, je veux interdire le voile, parce que le voile est un uniforme islamiste ! », a insisté la présidente du Rassemblement National. « Alors pourquoi tu prends un cliché avec une femme voilée ? », a rétorqué Jean Messiha. Cette question a particulièrement agacé Marine Le Pen qui a haussé le ton : « Mais que dois-je faire, Jean ? (…) Je vais te faire comprendre l’humanité. Tu veux que je te dises ? Je vais te faire comprendre la différence entre lutter contre l’immigration et lutter contre les immigrés, ce que vous voulez faire. (…) Entre lutter contre l’islamisme et s’attaquer à des jeunes filles qui ne devaient pas avoir plus de quinze ans et qui voulaient faire une photo avec moi ! Qu’est-ce que tu lui aurais fait, toi ? Tu lui aurais arraché son voile ? Tu l’aurais maltraitée ? Tu l’aurais rejetée ? ».

Le porte-parole d’Eric Zemmour a simplement répondu qu’il aurait refusé de poser pour le selfie, tandis que Marine Le Pen a rappelé que sous sa présidence, la jeune fille aurait « payé une amende » pour port du voile. « C’est la différence entre s’attaquer aux gens et à un phénomène. (…) Moi, je m’attaque pas aux gens », a conclu la candidate à l’élection présidentielle. Celle-ci n’a pas manqué ensuite de tacler Eric Zemmour, qui contrairement à elle, d’après ses dires, ne propose pas de textes de lois ni de propositions approfondies dans son programme, se contentant seulement de six points au sujet de l’islam. « Moi, j’ai des textes préparés. Vous, vous avez des espèces de torchons à six points. Donc à un moment donné, ça va bien, quoi ! », s’est-elle emportée.

Hugo Mallais / Programme-television

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here