Ukraine : Poutine brandit le spectre de la menace nucléaire

0
1266

Le président russe a justifié cette décision par les « déclarations belliqueuses de l’Otan » envers la Russie.

Vladimir Poutine brandit la menace de l’arme nucléaire. Le président russe a annoncé dimanche mettre en alerte la « force de dissuasion » de l’armée russe, qui peut comprendre une composante nucléaire, au quatrième jour de l’invasion de l’Ukraine par Moscou. « J’ordonne au ministre de la Défense et au chef d’état-major de mettre les forces de dissuasion de l’armée russe en régime spécial d’alerte au combat », a déclaré Vladimir Poutine lors d’un entretien avec ses chefs militaires retransmis à la télévision.

« C’est compris », a acquiescé le ministre de la Défense, Sergueï Choïgou. Vladimir Poutine a justifié cette décision par les « déclarations belliqueuses de l’Otan » envers la Russie. Il a également critiqué les sanctions économiques prises à l’encontre de la Russie pour son invasion de l’Ukraine, selon lui « illégitimes ». Les forces de dissuasion russes sont un ensemble d’unités dont le but est de décourager une attaque contre la Russie, « y compris en cas de guerre impliquant l’utilisation d’armes nucléaires », selon le ministère de la Défense.

Ces forces sont équipées de missiles, de bombardiers stratégiques, de sous-marins et de navires de surface. Sur le plan défensif, elles comprennent un bouclier anti-missile, des systèmes de contrôle spatiaux, de défense antiaérienne et antisatellite. La Russie a lancé jeudi une invasion de l’Ukraine, provoquant une onde de choc internationale.

Capital / Par 6medias

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here