Un autre navire algérien bloqué en France

0
441

Algerie-eco / Par Ouramdane Mehenni

Le blocage des navires algériens au niveau de différents ports européens continue. Au début du mois en cours, trois navires algériens ont été immobilisés dans des ports en France, Belgique et Espagne pour « non paiement des salaires et des problèmes techniques ».

Le 7 novembre, le ministère des Transports a annoncé Facebook, que les efforts continus ont abouti à la levée de la saisie de deux navires appartenant à la Compagnie maritime nationale (CNAN-Med).

Le journal français  lemarin.ouest.france a rapporté que « le porte-conteneurs Imedghassen est bloqué à Sète depuis sa saisie conservatoire le 9 novembre. Son affréteur, Anisfer line, réclame 23,86 millions de dollars à son armateur, Global maritime Algérie (GMA) ».

Dans une requête auprès du tribunal de commerce de Montpellier, Anisfer line dénonce des « obstacles et entraves récurrents imposés par GMA qui a délibérément saboté le développement du service de ligne régulière ».

L’armateur algérien est aussi accusé de faire « obstacle à l’autonomie de gestion et d’exploitation du navire », selon la même source.

Algerie-eco / Par Ouramdane Mehenni

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here