Un enfant de 4 ans tué et jeté dans un puits : l’Algérie sous le choc

0
2813

Un nouveau crime odieux choque l’opinion publique algérienne. Djoudi Aroui, un petit garçon âgé de 4 ans, a été retrouvé mort dans le fond d’un puits de la wilaya de Khenchla, au Nord-Est de l’Algérie. Selon les premières informations en notre possession, l’auteur présumé du meurtre n’est autre que son oncle maternel, qui serait passé à l’acte pour une histoire d’héritage.

C’est une histoire qui déchire le cœur. Djoudi est le fils unique de ses parents qui ont attendu plus de 20 ans pour l’avoir. Il a été finalement tué par « son propre oncle », indiquent des sources locales. Le corps sans vie de l’enfant a été retrouvé après plusieurs jours de recherches.

Son cadavre été retrouvé flottant dans un puits de la commune de Tamaza, au sud de Khenchela. Les citoyens, qui ont fait cette découverte macabre, ont interpelé les services de la gendarmerie et de la protection civile. Ces derniers sont intervenus pour transférer le corps de l’enfant à l’hôpital à des fins d’autopsie.

Les services de sécurité n’ont pas mis beaucoup de temps pour identifier et interpeler l’auteur présumé de crime. Il s’agirait de son l’oncle maternel de la victime. Ce dernier serait atteint de troubles psychologiques et mentaux. Son alibi serait lié à une histoire d’héritage.

La brigade de gendarmerie poursuit son enquête, auprès des membres de la famille de la victime et du suspect, pour déterminer les circonstances précises du meurtre de Djoudi Aroui.

Algerie-expat / Par Nait.Nassim

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here