Un syndicaliste tunisien met en garde : Israël envisage de soumettre la Tunisie à la normalisation dans le but d’assiéger l’Algérie

0
1146

Tunisie: Le secrétaire général de l’Union générale tunisienne du travail, Noureddine Tabboubi, a mis en garde contre les lobbies sionistes cherchant à entraîner la Tunisie vers la normalisation avec l’entité sioniste après le Maroc, afin d’assiéger l’Algérie.

Les déclarations de Taboubi sont intervenues lors de la conférence régulière du syndicat régional, qui s’est tenue dans l’Etat de Kairouan.

Dans un discours d’ouverture, Noureddine Taboubi a mis en garde contre « les pages sur les réseaux sociaux animées par des bots électroniques du lobby sioniste et du renseignement étranger pour une question fondamentale, pas l’amour en Tunisie ni la liberté d’expression ».

Il a souligné que ces campagnes électroniques visent « des intérêts géopolitiques liés aux axes régionaux, la Tunisie en fait aujourd’hui partie intégrante. Après la normalisation du Maroc avec l’entité sioniste, selon eux, la Tunisie doit être soumise à la normalisation pour assiéger l’Algérie ».

Il y a quelques jours, les médias hébreux ont répandu des rumeurs selon lesquelles des pourparlers seraient en cours entre la Tunisie et « Israël », afin de parvenir à une éventuelle normalisation des relations entre les deux parties.

Le site « Israel Today » indique que l’Algérie s’emploie à entraver la normalisation des relations entre la Tunisie et l’entité occupante, et rejette toute présence de celle-ci en Afrique du Nord.

Le journal « Rai Al-Youm » a également rapporté que l’entité israélienne considère l’Algérie avec inquiétude, qui reste inébranlable face à la normalisation , contrairement à certains régimes arabes.

La Tunisie a répondu aux rumeurs qui circulaient, les décrivant comme de fausses allégations que les médias hébreux ont diffusées pour nuire à l’image de la Tunisie et à sa position inébranlable envers la cause palestinienne.

Algerie-focus

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here