Une priorité, selon Abderrahmane Hadef Vers la refonte du système financier algérien

0
157
Client: KAWNEER

Face aux bouleversements du système financier mondial, l’Algérie, consciente des enjeux qui se profilent, se lance dans un ambitieux projet de transformation économique, avec plusieurs priorités dont la réforme de son système financier, a commencer par la « révision de la Loi sur la monnaie et le crédit ».

C’est la, l’avis de Abderrahmane Hadef, expert en questions géopolitiques et économiques, qui s’exprimait ce matin au sein de l’émission L’invité de la rédaction de la Chaîne III de la Radio algérienne.

«L’ordre économique mondial arrive a une phase de dysfonctionnement sur l’ensemble des chaînes de valeurs et c’est une nouvelle ère qui commence, avec des pays qui s’affirment sur l’échiquier économique mondial face a l’hégémonie, notamment des pays du G7», a-t-il souligné précisant que «le monde est en train d’évoluer vers un nouvel ordre, avec un rapport de forces en train de changer, notamment depuis la crise de 2008, la pandémie de 2019 et, avec le conflit russo-ukrainien, les choses s’accélèrent».

Hadef fait remarquer au passage que par exemple « l’Inde, qui était classé en 12ème position mondiale en 2012, en terme de BIP, est aujourd’hui en 7ème position, détrônant le Royaume Uni » et d’ajouter qu’aujourd’hui on parle de plus en plus « d’une hégémonie Inde-Chine a plus de 50% sur l’économie mondiale (…) Nous ne sommes plus dans la configuration des institutions qui dictaient leurs lois et valeurs tels que le FMI et la Banque mondiale », a-t-il précisé.

Dans le sillage de ces profonds bouleversements, certains experts prédisent un crash financier mondial avec, en sous-bassement, une guerre de monnaies entre le dollar américain, l’euro européen, le Yuan chinois, le rouble russe et la roupie indienne.

Echoroukonline

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here