Uniforme scolaire unifié, le ministre Belabed s’est dit favorable

0
122

Le ministre de l’Education nationale, Abdelhakim Belaabed, a affirmé jeudi a Beni Abbes que toute initiative approuvée par les parents d’élèves concernant l’uniforme scolaire unifié « sera la bienvenue ».

Répondant a une question de l’APS, en marge de l’inauguration de l’école primaire « Ezaouia el Kabira » dans la commune de Kerzaz (Beni Abbes), sur l’adhésion de son secteur a l’initiative d’adoption de l’école algérienne d’un uniforme scolaire unifié, le ministre s’est dit favorable a cette démarche initiée par certains établissements scolaires, au titre de la rentrée scolaire 2022-2023.

Il a ajouté que « toute initiative approuvée par les parents d’élèves sera  la bienvenue ». Un uniforme unifié a été adopté par des écoles primaires dans certaines wilayas (Blida, Oum el Bouaghi, Alger), dont les frais ont été entièrement assumés par l’école ou partagés avec les parents.

Intervenant a ce propos, la présidente de la Fédération nationale des associations de parents d’élèves, Djamila Khiar, s’est dite favorable a toute initiative « visant a promouvoir l’école algérienne », arguant que « ladite initiative tend en plus de l’aspect esthétique a éliminer les disparités sociales ».

Pour sa part, le président de l’Union nationale des parents d’élèves, Saadi Hamid, a qualifié cette initiative de « pas positif et encourageant », ajoutant que la plupart des parents “n’y voient aucun inconvénient pour peu que les critères de qualité et de prix soient respectés“.

Il a précisé, en outre, que cette initiative « mérite d’être encouragée et généralisée a travers toutes les écoles algériennes ».

Surcharge des classes, un problème résolu selon le ministre Belabed

Le ministre de l’Education nationale, Abdelhakim Belabed, a affirmé, mercredi a Djanet, que le problème de surcharge des classes avait été “résolu avec les moyens disponibles”, précisant que ce phénomène n’était pas aussi grave que ce que l’on rapporte.

Le ministre s’exprimait a la presse a l’occasion du coup d’envoi officiel de l’année scolaire 2022-2023, donné depuis l’école primaire “Lala Fatma N’soumer” a Djanet.

Rassurant les parents d’élèves au sujet de la surcharge des classes,  Abdelhakim a déclaré que “ce problème n’est pas aussi grave que ce que l’on rapporte“, soulignant que “la majorité des écoles travailleront confortablement“.

“Vous allez constater de visu que le problème de surcharge des classes est sous contrôle. Tous nos élèves rejoindront les classes sans exception aucune”, a-t-il ajouté, soutenant que la surcharge “est relative et très peu d’écoles en patissent“.

“Certains cas de surcharge ont été résolus en coordination avec les walis et grace au recours a d’autres établissements”, a-t-il fait savoir.

Il a expliqué, dans le même cadre, que des établissements éducatifs avaient été confrontés a la surcharge en raison de la faible cadence de réalisation des infrastructures, induite par la pandémie Covid-19.

Et d’annoncer, a ce titre, “la réception, a l’occasion de la nouvelle année scolaire, de 413 établissements éducatifs de base (268 primaires, 85 CEM et 60 lycées), en plus de la “création de 1.597 classes d’extension“.

Près de 11 millions d’élèves ont rejoint mercredi les bancs de l’école a l’occasion de cette nouvelle rentrée scolaire, une rentrée intervenant dans le contexte de nouvelles mesures organisationnelles et pédagogiques prises par la tutelle pour développer l’acte éducatif en Algérie et jeter les bases d’un système éducatif efficient.

Le ministre de l’Education nationale Abdelhakim Belabed a donné, mercredi, le coup d’envoi officiel de l’année scolaire 2022-2023 depuis l’école primaire “Lalla Fatma N’Soumer” dans la wilaya de Djanet.

Le ministre était accompagné du wali de Djanet, Abdellah Chaieb Eddour, et des autorités civiles et militaires de la wilaya.

Le ministre de l’Education nationale a assisté aux cotés des élèves au cour inaugural dont le thème, “une rentrée dans un environnement propre” arrêté par la tutelle, a porté sur l’importance de la préservation de cet aspect dans le quotidien de l’individu et de la société.

La wilaya de Djanet compte 7265 élèves répartis sur 39 établissements scolaires des trois cycles d’enseignement, avec 19 a 25 élèves dans chaque groupe.

  1. Belabed qui a inspecté les classes de 3e, 4e, et 5e année scolaires équipées de tablettes numériques, a assisté, par ailleurs, a une partie du premier cour de langue anglaise, matière introduite aux élèves de 3e année primaire.

Près de 11 millions d’élèves ont rejoint mercredi les bancs de l’école a l’occasion de cette nouvelle rentrée scolaire, une rentrée intervenant dans le contexte de nouvelles mesures organisationnelles et pédagogiques prises par la tutelle pour développer l’acte éducatif en Algérie et jeter les bases d’un système éducatif efficient.

Marquée par le retour au système d’enseignement habituel après deux ans d’organisation exceptionnelle imposée par la pandémie Covid-19, cette rentrée verra en outre l’introduction de plusieurs nouveautés, notamment la langue anglaise pour les classes de 3e année primaire, outre la prise de mesures devant alléger le poids du cartable scolaire en application des instructions du Président de la République Abdelmadjid Tebboune.

Parmi les mesures décidées, figure la dotation de plus de 1600 écoles en tablettes électroniques en sus de l’utilisation d’un deuxième exemplaire du manuel scolaire “Kitabi” (mon livre) pour les 3, 4 et 5e années primaires.

Education: le manuel d’anglais pour les élèves de 3e année primaire est prêt

Le ministre de l’Education nationale Abdelhakim Belabed a affirmé samedi que le libre d’anglais destiné aux élèves de la 3e année est fin prêt après avoir été adopté et approuvé par l’Institut National de Recherche en Education (INRE) le 1er septembre.

Le ministre s’est exprimé lors d’une réunion en visioconférence tenue ,samedi, avec les cadres centraux, les directeurs d’éducation et les secrétaires généraux du secteur.

L’Office national des publications scolaires (ONPS) a procédé a la publication des manuels d’anglais destinés aux élèves de la 3e année primaire avant la rentrée des classes prévue le 21 septembre prochain, a fait savoir le ministre.

En outre, le premier responsable du secteur de l’Education a ordonné les DE de mettre en place un dispositif de suivi de l’opération de la distribution des manuels aux différents établissements a partir de ce dimanche 4 septembre 2022.

Enseignement de l’anglais au primaire: plus de 5.000 contractuels recrutés

Plus de 5.000 enseignants contractuels seront recrutés pour enseigner l’Anglais aux élèves de troisième année primaire durant l’année scolaire 2022/2023, a annoncé jeudi Boualem Benlaouar, inspecteur a l’Inspection générale du ministère de l’Education nationale.

Dans une déclaration a l’APS, Benlaouar a indiqué que “plus de 5.000 enseignants seront recrutés par contrat pour enseigner l’Anglais aux élèves de troisième année primaire durant l’année scolaire 2022-2023”, faisant état de “plus de 60.000 postulants”.

“Les enseignants de cette matière seront classés et sélectionnés directement sur la plateforme numérique par souci d’équité et de transparence”, a affirmé le responsable.

Les enseignants seront sélectionnés sur la base de plusieurs critères, notamment le diplôme (licence d’Anglais ou de traduction de et vers l’anglais), a-t-il dit.

“Dès la réception des dossiers de candidatures au niveau des directions de l’Education, les informations des candidats (nom, prénom, date de naissance, type et année d’obtention du diplôme et commune de résidence) ont été saisies sur la plateforme numérique du ministère, le dernier délai ayant été fixé au 29 août avant de procéder, les 30 et 31 août, a la révision des informations saisies pour éviter d’éventuelles erreurs avant la clôture de la plateforme”, a-t-il expliqué.

Il a ajouté que les candidats seront classés automatiquement selon le critère d’ancienneté du diplôme et en cas de candidats ex aequo, le plus agé est retenu.

Les candidats retenus seront convoqués entre le 4 et 6 septembre en fonction du nombre de postes ouverts dans la commune. Ils se verront remettre les décisions de nomination en tant qu’enseignants contractuels du primaire et les convocations officielles a la formation obligatoire qu’ils doivent suivre avant de commencer a enseigner. Cette formation est prévue du 8 au 19 septembre.

Pour préparer cette formation, un séminaire national a été organisé au lycée Hassiba-Ben Bouali (Alger) il y a quelques jours, avec la participation d’inspecteurs des cycles moyen et secondaire, de pédagogues et de psychopédagogues.

Lors de cette rencontre, dont l’ouverture a été présidée par le ministre du secteur, Abdelhakim Belabed, le programme de la troisième année primaire a été présenté aux inspecteurs.

Des noyaux régionaux ont été constitués pour la formation des formateurs des enseignants, le premier a Blida pour les wilayas du centre, le deuxième a Constantine pour les wilayas de l’est et le troisième a Oran pour les wilayas de l’ouest.

Tout est fin prêt pour enseigner l’anglais au primaire, selon le ministre

Le ministre de l’Education nationale, Abdelhakim Belabed a mis l’accent, lundi, sur la nécessité de bien préparer la prochaine rentrée scolaire 2022-2023, a travers “le suivi de toutes les opérations y afférentes”, indique un communiqué du ministère.

Le ministre qui présidait, par visioconférence, les travaux d’une conférence nationale en présence de cadres de l’Administration centrale, de directeurs de l’Education (DE), de Secrétaires généraux (SG) et de chefs de départements au sein des Directions de l’Education, a affirmé que la prochaine rentrée scolaire “sera d’autant plus exceptionnelle que le secteur de l’Education connaîtra d’importantes nouveautés, ce qui en appelle a une préparation minutieuse, une présence sur le terrain et davantage de vigilance”, ajoute la même source.

Dans ce cadre, il a ordonné aux cadres chargés du suivi et de la mise en œuvre des recommandations de la Conférence nationale tenue les 12 et 13 juillet dernier, de continuer a assurer le suivi des opérations qui leur ont été confiées.

A ce propos, il a relevé l’impératif d’assurer “une bonne préparation et planification” de la rentrée scolaire 2022-2023, en s’assurant de la conformité des nouvelles structures a toutes les normes, et ce avant même leur réception, d’autant que la commission ministérielle en charge de la réalisation des établissements éducatifs se réunira en session extraordinaire du 24 août au 6 septembre 2022. Le lancement des travaux de réhabilitation au niveau de certains établissements a, également, été recommandé.

Concernant l’enseignement de l’anglais au cycle primaire, le ministre a réaffirmé “la pleine disponibilité” du secteur a prendre en charge ce dossier, dans tous ses aspects, dès la prochaine rentrée scolaire, en application de la décision du président de la République Abdelmadjid Tebboune.

Quant a l’allègement du poids du cartable, le ministre a rappelé les mesures prises a cet effet, appelant les Directions de l’Education a suivre cette opération.

Belabed a, par ailleurs, présenté une série de recommandations “a mettre en œuvre sur le terrain”, axées principalement sur “la prise en charge, dans les délais, de toutes opérations liées a la solidarité, notamment le versement de l’allocation de 5.000 dinars et le suivi de l’opération de vente et de distribution du manuel scolaire”.

L’Anglais au primaire: les DE procèdent au recrutement des profs

Le ministère de l’Education nationale a ordonné les directions de l’éducation (DE) de procéder a la réception des dossiers des licenciés en anglais et en traduction pour enseigner la langue de Shakespeare dans le cycle primaire.

“Dans le cadre de l’introduction de l’anglais dans le cycle primaire, la direction d’éducation de Béjaïa tient a informer les titulaires des licences en langue anglaise ou interprétariat  ( de et vers l’anglais ), qu’ils peuvent se rapprocher du bureau 217 pour déposer leurs dossiers a compter du 3 août 2022”, peut-on lire dans un communiqué de la DE de Béjaïa.

Le dossier est constitué de pièces suivantes:

1- Une demande manuscrite

2- Une copie du diplôme de licence dans ces spécialités:

a- Langue anglaise

b- Traduction (de et vers l’anglais)

3- Situation vis-a-vis du service national

4- Une photocopie de la carte nationale d’identité (CNI).

Echoroukonline

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here