Ville nouvelle de Hassi-Messaoud: Avancement notable des chantiers

0
262

Les travaux de réalisation des logements et des équipements publics connaissent un « avancement notable » au niveau de la ville nouvelle de Hassi-Messaoud (Ouargla), ont indiqué avant-hier les responsables du projet.

Les travaux de réalisation de 2.000 logements publics locatifs (LPL) sont à un stade d’avancement de 95%, tandis que ceux de plusieurs équipements tirent à leur fin, selon les explications fournies par les responsables du projet.

Les équipements publics achevés et livrés au niveau de la nouvelle ville seront mis en service prochainement, a affirmé le ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la ville, Mohamed Tarek Belaribi, lors de l’inspection du projet au second jour de sa visite de travail dans la wilaya d’Ouargla.

Ce programme qui entre dans le cadre du nouveau pôle urbain, a indiqué le ministre, vise à répondre aux besoins de la population locale.

Lors de son inspection de la zone d’activités logistiques, actuellement à 95% d’avancement des travaux, M. Belaribi a mis l’accent sur la nécessité d’accélérer le rythme des travaux pour permettre aux promoteurs de concrétiser leurs projets.

Ces projets, en phase de réalisation, permettront la création de pas moins de 1.500 emplois et généreront une fois opérationnel, plus de 2.500 emplois, a-t-on expliqué à la délégation ministérielle.

Le ministre a indiqué, à ce titre, qu’en vue de faciliter les mesures administratives aux investisseurs, « un guichet unique sera ouvert pour accompagner les projets » au niveau de ce futur espace urbain.

D’après la présentation faite à la délégation ministérielle, le projet de la ville nouvelle de Hassi Messaoud se compose de quatre quartiers résidentiels totalisant plus de 20.500 logements, dont 10.299 logements collectifs, 3.658 semi-collectifs, 3.854 individuels et 2.773 mixtes pour une population de 90.000 habitants.

Après s’être enquis du fonctionnement du Centre d’enfouissement technique (CET), doté d’équipements techniques modernes, le ministre a écouté un exposé sur le projet de ceinture verte, peuplée de diverses espèces sylvicoles et phoenicicoles.

Le projet vise à protéger la ville nouvelle de Hassi-Messaoud durant les périodes de tempêtes de sable et de Sirocco, de créer un microclimat, en sus de générer des emplois, ont expliqué les responsables du projet.

La délégation ministérielle a également suivi une présentation concernant le projet d’une pépinière pilote pour la production annuelle de plus de 60.000 plants sylvicoles et d’ornement, sur une superficie de 1,2 hectare.

Le ministre a, au terme de sa visite de travail, tenu une réunion en présence des élus locaux aux deux chambres parlementaires, des représentants de l’agence AADL, de l’habitat rural et ceux de la société civile, pour examiner les questions liées à l’état des programmes de logements dans la wilaya.

M.Belaribi avait procédé, auparavant, au niveau du pôle urbain de la commune d’Ain El-Beida, à la pose de la première pierre pour la réalisation d’un groupement de services comptant une annexe administrative, une agence postale, une salle de soins et un marché de proximité, avant de s’enquérir du projet de 700 logements AADL dans la commune de Sidi-Khouiled.

APS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here