Voilées dans la rue, ces femmes musulmanes arrêtées et verbalisées par la police, les internautes scandalisés (VIDEO)

0
2872

Sur Twitter, la vidéo de plusieurs jeunes femmes voilées et masquées prenant une amende pour dissimulation de visage fait parler d’elle. Les internautes sont divisés.

La vidéo a été postée ce jeudi 14 avril sur les réseaux sociaux. Depuis, elle ne cesse de faire parler d’elle. Sur les images, des jeunes femmes portant le hijab se font arrêter et prennent une amende.

Des femmes musulmanes voilées, arrêtées et verbalisées
La scène se déroule à Toulouse, où plusieurs jeunes femmes voilées descendent des transports en commun, le masque sanitaire sur le visage. Dès leurs sortie, ces dernières se font arrêter par la police. La raison donnée par les deux agents des forces de l’ordre : la dissimulation de visage dans un lieu public. Une infraction susceptible d’être punie d’une amende de 150 euros ou d’un stage citoyen, au frais de la personne dissimulant son visage.

Ainsi, les policiers semblent faire respecter la loi. Seulement voilà, depuis la crise de la Covid-19, le port du masque dans les transports reste obligatoire. Les jeunes femmes ne seraient donc pas en infraction. Serait-ce pas alors par excès de zèle que les officiers toulousains dressent ces contraventions ?

« On ne voit que vos yeux », expliquent-ils aux jeunes femmes voilées. « Monsieur, on vient de descendre du bus où le port du masque est obligatoire » rétorquent-elles. Ce à quoi l’un des officiers répond avec agacement : « Mais vous venez de descendre du bus et vous maintenez (votre masque, ndlr) ». Une passante, témoin de la scène, s’est jointe aux jeunes musulmanes, répliquant aux policiers : « arrêtez de vous dédouaner. Vous avez une conscience, là vous mettez une contravention parce qu’elles portent un foulard ».

Les internautes scandalisés
Sur la Toile, certains internautes ont fait référence à la tenue des jeunes femmes. En effet, sur une photo postée peu après la vidéo Twitter, on aperçoit qu’elles portent un niqab. Un vêtement qui cache le corps et le visage à l’exception des yeux. Ce voile intégral est interdit dans l’espace public depuis la loi de 2010 sur la burqa, aussi appelée loi sur l’interdiction de dissimulation du visage (rues, mais aussi commerces, transports, mairies, etc.)

Face à cette vidéo, la Toile se divise entre ceux qui prennent la défense de jeunes femmes voilées : « J’en peux plus. Force à mes sœurs !!! », « Scandaleux ! », « Pays de Facho ». Mais aussi ceux qui s’érigent contre elles : « Vous mentez en plein mois sacré, (ramadan, ndlr) vous nous mettez en porte-à-faux alors qu’on demande juste à être tranquilles, vous desservez toutes les sœurs qui, le jour où elles subiront une vraie discrimination, ne seront pas prise au sérieux à cause de vos fake news répétées. ». Les jeunes femmes de la vidéo ne se sont pas exprimées depuis.

Marion Mancho / Ohmymag

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here