Vols internationaux  : Air Algérie réduit ses tarifs

0
1371

Qualifiés d’exorbitants, les tarifs de billets d’avion vont connaître une baisse. La compagnie aérienne nationale Air Algérie a annoncé une promotion sur l’achat des billets d’avion du 5 au 25 juillet 2022.

Très attendue par la diaspora algérienne, qui s’est longtemps plainte des tarifs des billets excessivement chers, cette réduction des tarifs sera bien accueillie, notamment en cette période de vacances. Ces réductions tarifaires sont cependant valables pour les voyages internationaux avant le mars 2023. « Profitez des réductions tarifaires pour vos achats de billets à partir de ce mercredi et jusqu’au 25 juillet 2022, valables pour les voyages internationaux avant mars 2023 », a écrit Air Algérie sur sa page Facebook.

Des exemples des nouveaux tarifs de billets d’avion ont été aussi postés par la compagnie aérienne nationale à travers des simulations faites sur certaines destinations. Par exemple, le prix d’un billet d’avion sur le vol Alger-Paris-Alger, départ le 18 juillet et retour le 16 août 2022, est proposé à 35 352 DA. 

Pour rappel, cette réduction a été annoncée par le porte-parole de la compagnie aérienne nationale au mois de mai passé, évoquant l’instruction du président de la République. « Il y a une instruction du président de la République concernant la révision des prix au profit des Algériens établis à l’étranger, dans le cadre du nouveau programme », avait indiqué Amine Andalousi. Il avait affirmé : « Il y aura une baisse considérable des prix des billets » à même de permettre à la communauté algérienne d’acheter un billet d’avion à un prix abordable, sachant que pour un aller-retour Paris-Alger-Paris, une personne devrait débourser jusqu’à 1 000 euros. » 

Cette cherté des billets, très critiquée par les Algériens de l’étranger – ils ont décidé de renoncer à rejoindre l’autre rive de la Méditerranée – avait interpellé les plus hautes autorités du pays. Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, avait en effet instruit, au mois d’avril dernier, le ministre des Transports d’entamer la révision à la baisse des tarifs des billets de transport aérien et maritime avant la saison estivale, notamment pour la communauté nationale à l’étranger, d’une manière qui stimule et active le mouvement vers les sociétés nationales de transport, et ce en sus de renforcer les vols vers l’étranger. 

Par Lilia Aït Akli / jeune-independant

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here